AEROPORT INTERNATIONAL DE GENEVE (AIG)
Introduction  

Voici quelques informations sur le lieu où nous avons fait nos cours sphair de 2 semaines.

Faire les cours à Genève ou à Ecuvillens ? Jetez un oeil au tableau de comparaisons (prochainement disponible).

Pour plus d'infos sur l'AIG, on se référera à son site internet

 

Penser à jetter un coup d'oeil à la vidéo de l'aéroport international de Genève, réalisée par celui-ci. Accès direct : cliquez ici.

 

Bref historique

L'aéroport a été inauguré en 1920, il possédait alors une piste en béton de 420 m.

En 1931, Swissair arrive à l'aéroport.

Par la suite, on a voulu augmenter la longueur de la piste à 2000 m, pour ce faire, il a fallu raser la colline du Renard et combler un vallon et ce en 1946. Cet ajout fera de lui le plus grand aéroport de Suisse, ce qui aura pour effet qu'on le choisisse pour effectuer l'année suivante le premiers vol Suisse-USA, avec un DC-4 de Swissair.

Dans la période des années 50, le nombre de passagers ayant fortement augmenté, il est décidé d'agrandir l'aéroport, pour ce faire, la seule possibilité est une expansion sur territoire français... Horreur, dises les Suisses, cet aéroport doit rester suisse ! Ainsi, la Suisse et la France vont s'échanger 42 hectares de terrain (après de lourdes négociations ; chacun voulait récupérer au moins ce qu'il donnait).

En 1960, la piste en service mesure 3900 m, elle atteint ainsi sa longueur actuelle.

En 1987, la gare CFF de Genève-Aéroport est inaugurée.

De 2000 à nos jours, différentes transformations, rénovations et agrandissement ont lieu.

En 2005, une mise à jour importante est effectuée au niveau de la sécurité.

Durant 2007, plusieurs parties sont créées, agrandies, rénovées telle qu'une partie de la piste en béton.

L'aéroport en chiffres

Il a une superficie d'environ 900'000 mètres carrés ce qui correspond à 340 hectares ou 160 terrains de foot. Il comprend notamment :

les deux pistes

- la grande en béton : 3900 x 50 m soit 195'00 mètres carrés

- la petite en herbe : 823 x 30 m soit 24'690 mc

les taxiways : 152'700 mc

l'air de trafic

- aérogare : 470'600 mc

- aéroclub : 71'000 mc

Et un parking pour les voitures de 4500 places

On y dénombre environ 500 vols tout confondus (aviation commerciale, générale, de fret, etc.) par jours ainsi que 30'000 passagers par jour.

Le personnel en chiffres (2006)

L'AIG se compose de plus de 600 personnes (représentant environ 150 métiers). On y trouve un peu plus de 150 instances, sociétés et plus de 60 commerces. Dans la globalité de l'aéroport travaillent plus de 6500 personnes dont à peu près 2000 pour Swissair avant sa débâcle.

Concernant la sécurité, on trouve plusieurs corps de métiers, par exemple :

- par exemple des policiers qui trient les passagers de l'espace Schengen des autres (lors de l'échange de terrains dans les années soixantes, des concessions furent établies, notamment celle du Secteur France, qui permet aux passagers de vols internes en France de transiter par Genève sans passer la douane puisqu'elles restent dans ce-dit secteur).

- les pompiers, qui sont répartis en 4 sections de 20 hommes, dont certains ont la particularité d'avoir une formation de démineur (ce qui peut les amener à intervenir pour le canton et pas seulement pour l'aéroport). Le service du feu de l'AIG possèdent plusieurs gros camions, des ambulances, des camions de dégagement, des vedettes (et oui, l'AIG étant situé près du lac Léman, il se peut que lors d'un problème avec un avion, ils doivent intervenir sur l'eau), quelques blindés (transports de troupes, etc. Cliquez ici pour voir quelques photos (disponible prochainement).

Trafic

En 2006, le trafic c'est un peu moins de 10 millions de passagers, plus 170'000 mouvements commerciaux. Grace à une cinquantaine de compagnies aériennes de lignes et une centaine de compagnies charter qui desservent plus de 100 destinations en ligne directe.

Toutes les statistiques plus détaillées peuvent être obtenues depuis le site de l'AIG, en cliquant ici (lien externe).

Divers

Différents exercices dont certains de grandes ampleurs doivent être régulièrement effectués à l'aéroport (sauf erreurs, au moins tous les deux ans). Le dernier, date de novembre 2005, il s'agissait d'un détournement d'avion. La fausse prise d'otages a duré 10H. Environs 350 personnes avaient pris part à cet exercice, qui était bien réel (certaines personnes s'étant demandées durant l'exercice, s'il agissait vraiment d'un exercice ou d'une vraie prise d'otage...).

Des visites pour les groupes (min.15 personnes) de l'aérport internatinal de Genève sont possibles, pour plus de renseignements, consulter cette page (lien externe).

 

Haut de page