LE SCREENING

Une journée à Dübendorf (vers Zurich)...

(l'animation peut mettre de quelques secondes à quelques minutes selon votre vitesse de connexion)

 

Il est 9 heures 30, heure du RDV à l'institut de médecine aéronautique pour l'examen d'aptitudes d'une journée dans le cadre des cours SPAHIR. Ce qui signifiait partir assez tôt selon où l'on habite, pour moi, c'était 3 heures de train, je remercie au passage les CFF pour leurs correspondance très nulles (à l'époque...quoique maintenant). Nous sommes une demi-douzaine, dont deux filles, et il manque une personne.

Une jeune femme vient nous chercher, c'est elle qui nous suivra durant cette journée. Elle nous mène à la salle de test, on profite pour voir le nouveau bâtiment dans lequel nous nous promenons. On prend place devant le PC qui nous a été attribué ; un écran, un casque, un joystick et c'est tout. Après la présentation du programme et la séquence des questions, les tests commencent et s'enchainent. Puis une petite pose de 10-15 minutes en milieu de matinée et à la mine ; c'est repartit.

Peu après 12 heures, arrive la pause de midi. Nous pouvions aller prendre le repas à la cantine de l'aérodrome militaire de Dübendorf, ce que nous avons fait. Après avoir été mangé, nous sommes directement rentrés, environ 10 minutes de marches. Ci-dessous, la carte d'autorisation que nous avions reçu pour entrer sur la base.

Carte accès aérodrome

Encore un petit moment de pause, puis deuxième partie, les testes reprennent du service, dont un peu spécial. On termine la série avec un questionnaire sur notre personnalité, on voyait très fortement qu'il était traduit du suisse-allemand ou de l'allemand... Avant ce dernier test, on a eu droit à l'adieu de notre responsable. Elle corrigerait les tests et nous enverrait les résultats le jour même si elle avait le temps, autrement il aurait fallu atteindre environ deux semaines...eh oui, pour moi, le screening était le 20 décembre, donc vacances... Avant de rentrer et en attendant les trains, nous sommes aller boire un verre à la gare de Zurich, en pleine période de noel, l'ambiance était festive...Puis retour chez nous, les membres du groupe nous quittant au fur et à mesure des arrets du train. Et puis les résultats arrivèrent, le jour même, bravo à la responsable ! Sept mois plus tard, moi et une autre personne qui avait participé au même screening que nous retrouvâmes pour les deux semaines de vol à Genève...

Les tests

Ils sont basés sur les exercices à disposition sur le net. Sur votre ordinateur, vous avez pu pour chaque test, faire une partie exercice puis une autre plus dure pour test. Il en va de même à Dübendorf ! Vous aurez même la possibilité de poser vos questions (sur la forme et non la matière) avant la phase d'exercice qui sera suivie d'une phase de test, évaluée et plus dure. Je ne dirai pas que la partie test à domicile était relativement simple à côté de celle de Dübendorf, mais c'est tout comme...

Pas de clavier, ni de souris ? Et oui, vous avez compris, des écrans plats tactiles. Pour certains tests (ceux de math-technique), vous aurez droit à du papier brouillon et un crayon. Jamais de calculatrice. Grande différence encore avec les tests disponible à domicile, à Dübendorf, vous aurez la possibilité de passer une question puis d'y revenir par la suite, une fenêtre navigateur a été ajoutée, bien pratique, valable pour les tests de calculs, d'anglais de technique, etc. mais pas pour ceux de mémorisation ou du même genre. Le casque audio, a quoi sert-il ? certaines informations contrairement à chez vous, vous seront dictées → passage du visuel à l'auditif... Eviter de rire lorsque vous entendrez l'accent suisse-allemand de la personne qui parle :-) Le casque servira aussi au test surprise qui n'est pas disponible sur internet pour entraînement, je n'ai pas encore mentionné le joystick, et bien c'est aussi pour ce test surprise qu'il vous sera utile, n'oubliez pas qu'on veut quand même savoir si vous êtes aptes à piloter des avions. On regardera surtout dans ce test vos aptitudes à la coordination. Avez-vous fait les tests de conducteur au recrutement ?....

Quelques rappels et conseils pour ceux qui vont se rendre au screening

Tout d'abord, prévoyez bien assez de marge avec les horaires de train. J'ai eut la blague et je suis arrivé 20 minutes en retard la première fois... heureusement j'ai pu repasser le screening plusieurs mois après... N'hésiter pas à dormir sur place, vous serez sur d'arriver à l'heure et vous pourrez partir bien plus tard. Je peux vous recommander un bon petit hôtel pas cher, contacter-moi si jamais cela vous dit, je vous transmettrai les coordonnées, les prix et quelques photos.

A ne surtout pas oublier pour cette journée : les questionnaires remplis, les copies des bulletins scolaires, une pièce d'identité. N'hésiter pas à prendre quelques farmers ou autre pour grignoter pendant les pauses, de même que des boissons seront les bienvenues, surtout en été.

Revoyez vos règles de grammaire pour le test d'anglais, de même qu'un peu de vocabulaire très général sur l'aviation ne ferait pas de mal. Un peu de chimie et physique (loi d'Ohm et compagnie, masse volumique, etc.) pour la technique. Pour le test avec les triangles, les points, les couleurs et l'orientation des triangles, rassurez-vous, il n'y a pas quatre séries de cent questions.

 

Ben voilà, je vous ai à peu près tout dit de ce que je me souviens... Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter bonne chance. Après le screening, que vous l'ayez réussi ou raté, n'hésiter pas à me faire part de vos remarques, réactions, témoignages, photos, etc. Vous pouvez également jeter un oeil sur la brochure officielle de Sphair en cliquant ici (4.6mb), pour les informations sur le screening, il s'agit des pages 4 à 7.

Haut de page